Economie Quantique

Discret et complet

Pour répondre à la question :  » Y a t-il un chat dans la boîte ? « , la physique générale envoie un observateur ouvrir la boîte et la réponse est « oui » ou « non ».

La physique quantique considère que le résultat dépend de l’observateur et fournit tous les résultats possibles. Cette transformation d’un résultat approximatif en un ensemble de résultats “discrets”, c’est à dire complet, s’appelle la quantification.

Société Quantique (QS)

La société quantique s’adresse à une communauté (locale, régionale, nationale, continentale ou mondiale) et va quantifier les demandes pour produire en même temps toutes les déclinaisons d’un produit dans la quantité demandée.
L’énergie est gratuite et les matières premières sont fournies gratuitement par d’autres QS des différentes communautés d’attachement.
Il n’existe plus aucun impôt, taxes ou prélèvement pour tous les salaires jusqu’à 200.000 € mensuel. Au delà, la taxation est de 100 %.

La main-d’œuvre est fournie par les contributeurs de la communauté qui travaillent 3 heures par semaine et reçoivent en échange les produits et services produits par l’ensemble des sociétés quantiques de toutes les communautés d’attachement (une locale est attachée à une régionale qui est attachée à une nationale, etc.).

12 fois plus de bénéfices

Par ailleurs, la société quantique n’a pas de concurrent sur son marché et permet à l’inventeur et à l’investisseur de réaliser 12 fois plus de bénéfices qu’une société capitaliste quelle que soit le produit ou le service proposé par l’entreprise.
Prenons l’exemple d’une boulangerie qui vend une baguette 1 €. Cela coûte au boulanger 20 ct de matière première, 50 ct de salaires et de charges, 10 ct d’énergie et quelques ct de taxes, au total 92 ct ce qui lui laisse un bénéfice de 8 ct. Dans une QS boulangerie, la baguette revient au boulanger 17 ct.
Une fois le besoin déterminé, la QS va produire le triple et vendre la différence en dehors de la communauté à 50 ct au lieu de 1 € et en engrangeant 33 ct de bénéfice au lieu de 8). Soit 12 fois plus de bénéfices.

One Small Town

Michael Tellinger, créateur d’Ubuntu en 2005, un système d’exploitation gratuit, libre et contributif amélioré chaque jour par plus de 3 millions de contributeurs dans plus de 100 pays et utilisé par 2 milliard de personnes, a présenté ONE SMALL TOWN, une ville qui fournit aux habitants tous les produits et services qu’ils demandent. En retour, chaque habitant de plus de 16 ans et sans limite d’âge donne à la communauté 3 h par semaine de son temps pour effectuer une mission qu’il choisi avec la possibilité de changer chaque semaine.
ONE SMALL TOWN, en moins de 5 ans, fournit aux membres de la communauté une alimentation saine, produite localement et correspondant aux besoins et envie de la population, l’électricité gratuite, ainsi qu’un téléphone, un ordinateur, une maison, une voiture et l’ensemble des besoins ou envie exprimé par l’un membre de la communauté.

Quantum Economy

Dans une petite ville de 5000 habitants, si 80% sont contributeurs, ils fournissent 480 équivalents temps plein aux entreprises de la ville pour répondre aux besoins exprimés par la communauté.
Pendant la période de transition, chacun pourra fournir 3 h par semaine tout en gardant son travail. Au fur et à mesure, les sociétés quantiques répondent aux besoins et chaque membre de la communauté reçoit chaque mois, en plus de tous les produits et services gratuits, environ 500 euros à dépenser à l’extérieur de la communauté.
Pour chaque idée exprimée par un habitant nommé l’inventeur, et acceptée par 10 membres de la communauté, un investisseur de la communauté crée une société quantique.