Andorra

Andorre en quelques chiffres : le saviez-vous ?

    • 468 km²
    • 78 000 habitants
    • 7 villes principales appelées paroisses
    • 4 langues parlées couramment : Le Catalan, l’Espagnol, le Portugais et le Français
    • Moins de 40 ans de moyenne d’âge
    • 8 millions de visiteurs/an
    • 210 km de domaine skiable
    • 315 établissements hôteliers
    • 1000 magasins et 4 grands centres commerciaux
    • Quasiment 0% de délinquance
    • Lycée Français et professeurs fournis par l’éducation nationale française
    • Prix de l’immobilier égal aux grandes villes françaises
    • Budget pour la location d’un T2 : 650€/mois
    • Poste française
    • Ville française la plus proche : L’Hospitalet près l’Andorre en Ariège et son bureau de poste.
    • Andorre est le pays où l’on vit le plus vieux en Europe
    • A rejoint l’ONU en 1993
    • Taux de chômage proche de 0
    • Depuis 2014, la monnaie officielle est l’euro
    • Ne fait pas partie de l’UE
    • 3 banques dont le ratio de solvabilité est supérieur à 20%
  • La Principauté d’Andorre n’est pas considérée comme un paradis fiscal bien qu’ayant une fiscalité plus avantageuse que chacun des pays de l’Union Européenne : 10% d’impôt sur les bénéfices

Pourquoi créer sa société en Andorre ?

La Principauté d’Andorre est la solution fiscale située aux portes de l’Europe, entre la France et l’Espagne. Elle n’est pas le refuge des seules fortunes mondiales, elle est également ouverte à ceux qui souhaitent développer et conserver leur patrimoine, souvent fruit d’un dur labeur.
Source de compétitivité dans le tumulte de la mondialisation, la création de sa société en Andorre est un avantage indéniable car il est alors possible de diminuer taxes et impôts, et ce en toute légalité. En effet il ne s’agit nullement d’inviter à enfreindre les lois et autres dispositions du pays d’origine, mais bien de respecter celles-ci.
Le but final d’une telle démarche est cependant très simple : payer moins et gagner plus.
Du point de vue de l’économie, la Principauté d’Andorre fait partie des États les plus intéressants en raison de sa fiscalité. Par ailleurs sa politique de lutte contre le blanchiment d’argent lui confère un crédit international ce qui lui permet d’attirer de nombreux investisseurs venus du monde entier.
Les raisons d’une délocalisation sont multiples et diverses (liste non exhaustive) :
– Démarrer une activité, quel qu’en soit son objet, pourvu qu’il soit légal
– Réaliser des investissements n’entraînant pas d’impôts sur les plus-values lors des cessions
– Disposer de comptes en devises et bénéficier du système financier Andorran
– Mettre en place une centrale d’achat (opérations de triangulation)
Transmettre légalement un patrimoine immobilier sans aucun droit de succession
– Optimiser une affaire existante
– Effectuer des transactions de brevets, marques et procédés de fabrication

Contact : PSD – Europe SAS +337 6044 5000